Salon Roger Blin
21 Mars 2017 - 18h00
Tarif unique 6€

Dans l’engrenage de la vérité, dramaturgies de la révélation

Rencontre avec Agnès Desarthe, écrivain et traductrice, animée par Daniel Loayza

  • Dans l’engrenage de la vérité, dramaturgies de la révélation | Agnès Desarthe, lors de la remise du prix Renaudot des lycéens, médiathèque de Loudun, novembre 2010. Licence CC
    Agnès Desarthe, lors de la remise du prix Renaudot des lycéens, médiathèque de Loudun, novembre 2010. Licence CC

« La vérité vous rendra libres », est-il écrit dans les Évangiles. Cette promesse, la littérature américaine du XXème siècle n'a cessé de la méditer et de la contester. Qu'est-ce que donc la vérité, quels risques prend le sujet qui l'énonce – et ne doit-elle vraiment s'écrire qu'au singulier ?

En écho avec le spectacle Soudain l’été dernier.

Normalienne et agrégée d'anglais, Agnès Desarthe est l'auteur d'une trentaine de livres pour la jeunesse, de neuf romans, d'un essai sur Virginia Woolf en collaboration avec Geneviève Brisac, et d'un récit consacré au double portrait de son grand-père et du pédagogue Janusz Korczak. Elle est aussi la traductrice de Loïs Lowry, Anne Fine, Cynthia Ozick, Jay McInerney et Virginia Woolf.
Elle a remporté le Prix du Livre Inter en 1996 pour son roman Un secret sans importance, les prix Marcel Pagnol et Virgin/version Fémina pour Le remplaçant (paru en 2009), le Prix Renaudot des Lycéens pour Dans la nuit brune (L'Olivier 2010).
Elle a publié récemment Ce coeur changeant, (Éditions de l'Olivier, 2015) et Le Roi René (Éditions Odile Jacob, 2016)