Salon Roger Blin
23 Janvier 2018 - 18h00
Tarif unique 6€

Mémoire d’Exil(s)

avec Linda Lê, romancière et critique. En lien avec le spectacle Saigon.

Linda Lê, romancière et critique, a publié entre autres Par ailleurs (exils) et Héroïnes (Christian Bourgois éditeur).
Le Vietnam, l’écriture, l’exil : trois points sur la carte de l’existence, reliés par les questions du voyage, de l’identité, du souvenir.
 

« La littérature n'est pas faite pour les acquittés, elle n'est pas faite pour les élus. Elle est dans le camp des victimes et des sacrifiés, dans le camp des condamnés qui essayent, comme moi, de trouver leur salut et qui se cassent les dents. » Linda Lê

Linda Lê

Née en 1963 au Viêt-nam, Linda Lê avoue volontiers qu'elle n'a plus une connaissance intime de sa langue natale. Le français, appris dès l'enfance, à Saigon, est devenu, sinon sa patrie, du moins un espace mouvant qui lui permet tout ensemble de se désabriter et de trouver une ancre flottante. Arrivée en France en 1977, deux ans après la fin de la guerre du Viêt-Nam, elle a pris le chemin de la littérature. Après trois livres parus lorsqu'elle était très jeune, elle a publié Les Evangiles du crime dont une presse unanime a salué l'originalité exceptionnelle. En 1993, Christian Bourgois a édité son cinquième livre, le roman Calomnies (traduit et publié aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et au Portugal) puis en 1995, Les dits d'un idiot. Les Trois Parques et Voix ont paru en 1998, Lettre morte en 1999, Personne en 2003, Kriss/L'homme de Porlock en 2004 et In memoriam en 2007. Elle a reçu le prix Wepler-Fondation La Poste en 2010 pour son roman Cronos et le prix Renaudot-poche en 2011 pour À l'enfant que je n'aurai pas (Nil). Elle publie très régulièrement : Lame de fond en 2012, Œuvres vives et Par ailleurs (exils) en 2014, Roman en 2016, Héroïnes en 2017 tous parus chez Christian Bourgois éditeur.