Nuits shakespeariennes

Textes lus dans le noir par Thibault de Montalembert.


mercredi 14 février 2018 - 18h00
Salon Roger Blin

Nuits d’amour, nuits de délire, baroques, ponctuées de flammes et tachées de sang. Nuits criminelles où se consomment le viol de Lucrèce, le meurtre de Duncan. Nuit de Venise où Othello enlève Desdémone ; nuit de Chypre où il l’étouffe dans le lit conjugal. Nuit d’été, nuit d’Athènes dans la forêt du Songe, où les amants se perdent et se retrouvent... Une libre promenade dans l’univers du grand dramaturge, abordé par sa face nocturne.

En lien avec le spectacle Macbeth

PUCK
Seigneur des fées, faites vite : la nuit,
Tirée par ses dragons, s'échappe et fuit,
L'Aurore fait briller sa messagère,
Les spectres rentrent dans les cimetières
Et les esprits damnés dont les tombeaux
Sont aux croisées des voies ou sous les eaux
Ont regagné leurs lits grouillants de vers
Pour que le jour ne voie leur honte amère :
De la lumière à jamais exilés,
À la nuit au front noir ils sont mariés.
Le Songe d'une nuit d'été, Acte III (Traduction F. Morvan, A. Markowicz)