Nous pour un moment

d’Arne Lygre

mise en scène et scénographie Stéphane Braunschweig

création

durée 1h35
15 novembre — 14 décembre
Berthier 17e

avec
Anne Cantineau,
Virginie Colemyn,
Cécile Coustillac,
Glenn Marausse,
Pierric Plathier,
Chloé Réjon,
Jean-Philippe Vidal

Dans Nous pour un moment, se croisent une vingtaine de personnages, en six séquences toujours plus rapides. Arne Lygre – un des plus inventifs dramaturges d’aujourd’hui –  ; les définit avant tout par leurs relations : face à l’autre ils sont tour à tour “amis”, “connaissances”, “inconnus” ou “ennemis”. Au gré de leurs rencontres et de leurs élans, d’une scène à l’autre, leur place change sur l’échiquier relationnel. Mais toutes ces relations sont vouées à s’interrompre, à n’exister que “pour un moment”. Sans doute, comme le note Stéphane  Braunschweig, parce que l’autre est toujours perçu à la fois comme un besoin – échapper à la solitude – et comme une menace – perdre son autonomie; ou  encore parce que ces personnages redoutent la menace qu’ils sont eux-mêmes pour l’autre, le danger de détruire l’autre. C’est la quatrième fois que le metteur en scène crée une pièce de Lygre. Depuis Je disparais (2011), il se passionne pour cette écriture à la fois simple et subtile, qui explore de façon souvent ludique l’instabilité contemporaine des relations et des identités. Stéphane Braunschweig déploie ce théâtre dans de grands espaces poétiques, afin de lui donner toute sa dimension existentielle. Avec sa façon si troublante d’avancer pas à pas dans l’inconnu, de faire naître la fiction sous nos yeux, d’inventer et de dissiper des  rencontres, l’œuvre de Lygre semble épouser la précarité et l’incertitude de nos vies.

 

-
Dans un splendide décor aquatique, Stéphane Braunschweig met en scène avec subtilité et limpidité la troublante fugue existentielle à vingt personnages du Norvégien Arne Lygre, « Nous pour un moment ».
Arne Lygre à l'Odéon : merci pour ce moment, Les Echos

L’osmose parfaite entre le metteur en scène et l’auteur donne un spectacle brillant. « Nous pour un moment » créé aux Ateliers Berthier de l’Odéon-Théâtre de l’Europe est une merveille.
La vague d’humanité d’Arne Lygre emporte Berthier, Sceneweb

La scénographie signée Stéphane Braunschweig sert à merveille l’écriture singulière du dramaturge norvégien Arne Lygre. Une réussite totale.
Un monde intranquille selon Arne Lygre, Publik'Art

Un des meilleurs Braunschweig de ces dernières années.
Fabienne Darge, Le masque et la plume, France Inter