La Cerisaie

d’Anton Tchekhov
mise en scène Tiago Rodrigues


durée 2h10
7 janvier – 20 février
Odéon 6e

avec
Isabelle Huppert
Isabel Abreu
Tom Adjibi
Nadim Ahmed
Suzanne Aubert
Marcel Bozonnet
Océane Caïraty
Alex Descas
Adama Diop
David Geselson
Grégoire Monsaingeon
Alison Valence
et les musiciens
Manuela Azevedo
Hélder Gonçalves

“J’ai toujours pensé que La Cerisaie parlait de la fin d’un monde. J’avais tort. À la place où je suis aujourd’hui, poursuit Tiago Rodrigues, je suis certain qu’elle traite de la puissante et inexorable force du changement.” Pour figurer les douleurs et les espérances de ce monde en pleine mutation, le metteur en scène s’éloigne avec une grande liberté des conventions réalistes auxquelles Tchekhov est souvent associé. Dans un décor suggestif une famille en crise s’agite : la vente de la vieille propriété et de son verger est inéluctable. Autour de Lioubov – Isabelle Huppert – créature extravagante et ruinée, et le moujik enrichi Lopakhine – Adama Diop – gravite toute une tribu partagée entre la nostalgie du passé et l’espoir d’un avenir meilleur. Portée par une partition à la fois théâtrale, chorégraphique et musicale, l’équipe d’acteurs et musiciens fait entendre la polyphonie et l’extraordinaire vitalité de la dernière pièce d’Anton Tchekhov.

 

La presse en parle

« Un monde nouveau, Tiago Rodrigues », L’heure bleue, janvier 2022, France Inter

« Adama Diop: "Les grandes pièces de théâtre sont composées de mots qu’il faut humblement rendre simples" », Par les temps qui courent, janvier 2022, France Culture

« Ici, pas de lourdeur, pas de pathos. Le tuberculeux Tchekhov respire. Quoi qu’il en soit, c’est avec beaucoup d’émoi que nous avons vu Isabelle Huppert du côté de la Cerisaie. Elle y était chez elle. »
— Le Figaro

« Isabelle Huppert prête son incroyable plasticité émotionnelle à Lioubov. »
— Les Inrockuptibles

« Isabelle Huppert est juste fascinante (...) Elle semble même ici revisiter ses rôles passés, tous ces personnages de femmes irradiées et quand même tragiquement triomphantes. »
— Télérama

Reprise du spectacle dès ce samedi 19 février.