Le Passé

d'après Léonid Andréïev
mise en scène Julien Gosselin
compagnie Si vous pouviez lécher mon cœur

avec le Festival d'Automne à Paris



durée 4h20
(2h15/entracte/1h35)

2 – 19 décembre

Odéon 6e

avec Guillaume Bachelé, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Carine Goron, Victoria Quesnel, Achille Reggiani, Maxence Vandevelde

Le théâtre ne se conjugue-t-il qu’au présent ? Julien Gosselin lui préfère le futur antérieur. Ce n’est pas par hasard qu’avec la compagnie Si vous pouviez lécher mon cœur, il s’est fait connaître par une adaptation des Particules élémentaires, de Michel Houellebecq, suivie de travaux sur l’écriture romanesque de Roberto Bolaño ou Don DeLillo, présentés à l’Odéon en 2014, 2016 et 2018. Un peu à la manière de Treplev dans La Mouette de Tchekhov, il porte en lui une utopie particulière : celle d’une scène qui viendrait nous parler du fond de l’avenir, longtemps après la disparition de l’humanité. Moins pour nous interpeller que pour faire sentir combien notre époque est d’emblée traversée par ce qui adviendra. La modernité porte déjà le souvenir de son propre deuil… Ce regard qui tient notre temps à distance de lui-même, voici que Gosselin le tourne vers le passé. Il y a découvert un auteur pour qui le théâtre est le lieu réservé non aux vivants mais aux revenants, où notre propre vie fait silence pour “voir les morts vivre à nouveau” : Léonid Andréïev. “Ses phrases”, dit Gosselin, “vous creusent un trou dans le cœur”. Ses textes, son théâtre, interrogent un désir obsédant, celui de vivre en excédant les limites de l’existence. Entre la mort de Tchekhov et le premier conflit mondial, la célébrité d’Andréïev fut immense. Vint 1914, puis 1917, et il fut oublié. Sa voix n’était pas de celles qui s’accordent avec quelque régime que ce soit. Pour la faire entendre, Gosselin s’est attaché à transformer son propre langage artistique : accueillir le passé, c’est aussi laisser revenir son théâtre, jouer avec la nostalgie des signes d’autrefois.

Dans la presse + -

Futur antérieur, Julien Gosselin, L’Heure bleue, décembre 2021, France Inter

 

Julien Gosselin est l'invité d'Affaires Culturelles, Affaires Culturelles, décembre 2021, France Culture

 

Les producteurs" d’Alexis Michalik et "Le Passé" de Julien Gosselin, le théâtre côté pile et côté face, La Grande table Critique, décembre 2021, France Culture

 

Julien Gosselin conjugue le théâtre au futur antérieur, La Grande table Culture, septembre 2021, France Culture

 

« Julien Gosselin nous a offert le spectacle le plus bouleversant de la rentrée. »
— Les Inrockuptibles (+)

 

« Un spectacle hors du commun - excessif, bouleversant, inoubliable… »
​— Les Echos (+)

 

« Le Passé emporte le spectateur dans un typhon dévastateur d’émotions dont il ne sort pas indemne. »
— Le Point (+)

 

« Très belle pièce. Très belle soiré en apnée dans le fond et les tréfonds du théâtre. »
— Le Club de Mediapart, Jean-Pierre Thibaudat (+)

 

« Un spectacle dont les gouffres et les excès ne nous laissent aucun répit. »
— La Terrasse (+)

 

« Gosselin signe un spectacle éblouissant de maîtrise, de dialectique et de risque. »
— I/O Gazette (+)

 

« Tous [les comédiens] se révèlent magistraux d’exactitude et d’intensité. »
— Scèneweb (+)