• accueil
  • Adolescence et territoire(s) - 9e édition

Adolescence et territoire(s) - 9e édition

Young Yellow Years

La 9e édition est dirigée par l'artiste Mickaël Phelippeau en collaboration avec de Hortense Belhôte et Marcela Santander Corvalàn, qui reprendront le travail mené avant la crise sanitaire avec les adolescents de la 8e édition âgés de 14 à 20 ans de Paris 17e, Saint-Ouen et Gennevilliers, en partenariat avec l'Espace 1789 de Saint-Ouen et le T2G - Théâtre de Gennevilliers. Ils présenteront une création collective le 30 mai au T2G, le 2 juin à l'Espace 1789 et le 9 juin aux Ateliers Berthier.

Young Yellow Years

 

pièce chorégraphique Mickaël Phelippeau
collaboration artistique Hortense Belhôte et Marcela Santander Corvalán
création lumières Abigail Fowler

 

À situation exceptionnelle, édition d’Adolescence et Territoire exceptionnelle ! Nous avons entamé durant la saison 2019-2020 une aventure qui nous semblait un long fleuve tranquille. Nous avons été contraint.e.s de suspendre celle-ci pour cause de confinement. Nous reprenons à quasi-zéro pour la saison 2020-2021. Ce que nous savons à cette heure, c’est ce qui réunit ce groupe mouvant, à savoir sa jeunesse. Dès lors, comment celui-ci se projette-t-il ? A-t-il des ambitions ? Quelles sont-elles ? Des insouciances ? Représente-t-il une jeunesse désenchantée ? Joyeuse ? Vindicative ? Nous prenons le temps de construire ensemble, de fabriquer à partir de leurs personnalités, de fouiller ce qu’il.elle.s ont envie de dire, d’exprimer, d'inventer voire de revendiquer. Des demandes ont été formulées : Qu'est-ce qui vous révolte ? Qu'est-ce qui vous fait vibrer ? Comment lutter contre la norme ? Pour quelle cause avez vous envie de danser ? Ce projet va se re-travailler, se peaufiner, se ciseler jusqu’au jour de la première. Il sera question de « portrait de groupe », à son image. Dans l’histoire de l’art, ce dernier, devenu profane avec le temps, est un type d’œuvre peinte, dessinée, photographique, musicale ou littéraire, ici chorégraphique, figurant des scènes à caractère anecdotique ou familier. Chacun.e sera amené.e à porter le poids de sa propre parole, qu’elle soit textuelle ou corporelle… Ce portrait sera certainement vif, drôle, engagé, énergique, conscient, fou, satirique, révolté, festif, à l’instar des adjectifs qui définissent ces 30 adolescent.e.s aujourd’hui. Nous avons cherché ce qui, au-delà de l’âge, les réunit. Cette quête est toujours en suspens, mais nous pouvons reprendre les mots d’une chanson qu’il.elle.s chérissent et qui sera certainement dans le projet final :

 

« Techno.
Toujours pareil.
Boum boum dans les oreilles.
Musique de défonce-man.
Pas de message normal.
Rien à dire.
Nous allons creuser ce qu’il.elle.s ont à dire, parce qu’il.elle.s ont vraiment beaucoup à dire. « (…) pas de message normal » car la normalité n’existe pas et ce groupe le prouve. »

 

Mickaël Phelippeau, juin 2020

 

-
Après une formation en arts plastiques et en danse, Mickaël Phelippeau travaille en tant qu’interprète auprès de nombreux chorégraphes et mène en parallèle des projets transversaux. Depuis 2003, il axe principalement ses recherches autour de la démarche bi-portrait, prétexte à la rencontre.
Il est actuellement en résidence à l’Espace 1789, scène conventionnée danse de Saint-Ouen, avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis (2019-2020).

 

Retrouvez les images du travail déjà mené et qui sera poursuivi cette saison grâce aux deux épisodes du web documentaires de la 8e édition

 

 

-

Adolescence et territoire(s) est un programme d’éducation artistique et culturelle initié par l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2012, mené en partenariat avec l’Espace 1789, le T2G –Théâtre de Gennevilliers et soutenu par Vivendi Create Joy.