Dans le nom

texte et mise en scène Tiphaine Raffier
Cie La femme coupée en deux



durée 1h40

22 avril — 7 mai

Berthier 17e
Spectacle annulé.

avec
Joseph Drouet,
Noémie Gantier,
François Godart,
Caroline Mounier,
Victoria Quesnel,
David Scattolin

Tiphaine Raffier est une jeune autrice et metteuse en scène d’une grande originalité. Pour vous permettre de découvrir son univers singulier, nous avons choisi de vous présenter en 2020 deux de ses dernières créations, Dans le nom et France-Fantôme, pour lesquelles nous vous proposons un tarif préférentiel.

La campagne, sujet et décor, est rarement portée à la scène. Cette fable moderne lui est consacrée. Depuis toujours, le monde rural a partie liée avec les énergies de la nature, avec les forces de la terre et du temps qu’il faut savoir observer et respecter. Mais la révolution industrielle, la mécanisation, l’invention des engrais chimiques et des pesticides de synthèse, en multipliant la productivité, ont bouleversé les rythmes ancestraux des travaux et des jours du calendrier agraire. L’agriculture est aussi devenue affaire d’administration, de finances, d’aides publiques et de quotas. Cela n’est pas fait pour effrayer le jeune Davy. Après la mort de sa mère, rejoignant en pays d’élevage sa sœur Ilona, il se  reconvertit et s’associe à l’exploitation de son parrain. Tout commence bien, mais lorsqu’il voit les problèmes s’accumuler, Davy ne peut s’empêcher de se poser une question immémoriale : d’où vient le mal ? Et une fois qu’il l’a posée, il lui faudra à tout prix découvrir la réponse, savoir nommer la puissance mauvaise afin d’en venir à bout... S’inspirant de l’anthropologue Jeanne Favret-Saada, notamment de ses enquêtes classiques sur les pratiques de sorcellerie paysanne dans le bocage mayennais, Tiphaine Raffier a composé un récit qui se souvient des rouages du thriller hollywoodien pour jouer avec notre désir de “trouver  le méchant – parce qu’il doit bien y en avoir un” et mieux faire apparaître qu’en régime capitaliste, “système sorcier sans sorciers”, les coupables ne se cachent pas où on le croit.

Spectacle annulé.